Les notifications push sont idéales pour engager votre public en temps réel. Une campagne de notification push efficace peut aider à générer du trafic et à augmenter l’engagement.

Cela semble excitant, n’est-ce pas ? Cependant, il convient de garder à l’esprit certaines choses lors de la création et l’envoie d’une campagne de notification push. Dans cet article, nous énumérerons quelques étapes à suivre pour rendre vos notifications push plus efficaces.

Soyez conscient de la fréquence

une personne recevant plusieurs notifications à la fois

La première chose à garder à l’esprit est de ne pas envoyer trop de notifications par jour. C’est la plus grosse erreur que vous puissiez commettre avec des effets à long terme sur votre base d’abonnés. Un grand nombre de notifications par jour peut augmenter le trafic à court terme, mais cela entraînera un plus grand nombre d’abonnés qui se retirent au fil du temps. Même si vos abonnés ne se retiraient pas, ils s’habitueraient à ignorer vos messages et, au lieu d’obtenir un engagement significatif, vous perdriez des abonnés fidèles.

Étant donné que les notifications push sont livrées en temps réel, ces conversations directes avec votre public peuvent devenir une arme à double tranchant si elles ne sont pas correctement effectuées.

Quel est le bon nombre de notifications push à envoyer par jour?

une icône qui montre une seule notification sous forme d'un message

Cela varie en fonction du type de service ou du site Web que vous utilisez. Pour les portails de commerce électronique, une à deux notifications par jour donnent d’excellents résultats. En ce qui concerne les produits SaaS, ceux-ci doivent être limités à 3 par semaine. Par rapport aux blogs, les publications dans les médias et les médias, une notification par jour devrait constituer un bon point de départ. Elle peut être augmentée à deux en fonction des statistiques d’utilisation. En règle générale, vous ne devez pas envoyer plus de 2 notifications par jour.

Faites que vos abonnés se sentent spéciaux

deux caractères souriants derrière une fiche où est écrit "THANK YOU! 1000 FOLLOWERS"

Arrêtez de regarder votre public dans son ensemble, chaque abonné individuel est unique et il a un intérêt spécifique qui l’attire vers votre site Web. Votre notification push serait donc pertinente pour une partie spécifique de votre public, et c’est là que la segmentation ou la catégorisation entre en jeu.

une image montrant une horloge d'activités

Le timing est la clé

Une autre erreur réputée sur des sites Web consiste à envoyer des notifications sans tenir compte du fuseau horaire des abonnés. Les notifications push sur les mobiles sont accompagnées de vibrations, de sons ou même des deux. Ainsi l’éclairage de l’écran au milieu de la nuit avec une notification est un moyen sûr d’aliéner vos abonnés.

La solution la plus simple consiste à programmer les notifications push. Afin de choisir le moment où la notification sera envoyée à un emplacement ou à un fuseau horaire particulier. Une notification au bon moment peut faire la différence entre l’indifférence des abonnés et un engagement significatif.

Définissez et mesurez les bons KPI

une clé sous qui se lance comme une fusée avec "KPI" ancré dessous

Si vous vous êtes contentés de mesurer le taux de clics comme un signe d’engagement, vous passez à côté de nombreux indicateurs clés. Le suivi du taux de désabonnement, le meilleur moment pour envoyer une notification peuvent être des facteurs déterminants . Le but est de déterminer comment obtenir plus d’engagement avec vos notifications push. En combinant cela avec les données de Google Analytics ou de tout autre outil d’analyse, vous pouvez déterminer ce que font vos visiteurs après être arrivé sur votre site Web en cliquant sur une notification push.

Pour optimiser votre campagne, vous devez définir les indicateurs de performance clés qui sont importants pour votre site Web ou votre entreprise. Une fois ces informations définies, voyez comment elles collaborent avec vos campagnes et améliorez votre stratégie.

Soyez créatif dans vos notifications push

une lampe multicolorée symbolisant la créativité

Twitter a changé la conversation avec sa limite de 140 caractères. Les gens alors ont trouvé des moyens spirituels d’adapter ce qu’ils voulaient dire selon cette limite. Les notifications push sont un peu similaires, mais plus flexibles. Vous pouvez personnaliser le titre, le message ainsi que l’image envoyée. Alors, pourquoi continuer avec un modèle similaire pour toutes vos notifications?

Sortez du moule, essayez différentes combinaisons d’images, de titres et de messages. Un des moyens d’automatiser la recherche de l’ajustement qui convient à votre auditoire est le test A / B. Ce test vous permet d’envoyer deux variantes de la même notification et de trouver celle qui fonctionne mieux.

En gardant ces 5 points à l’esprit, vous pouvez facilement maîtriser les campagnes de notification push.