Au Maroc, selon les données du rapport « Digital 2018 », le nombre d’utilisateurs des médias sociaux est de 22,56% avec un taux de croissance annuelle de 12%, avec un trafic Web de 56% en mode ordinateur contre 45% en mode smartphones et tablettes avec un nombre d’utilisateurs actifs des réseaux sociaux qui dépasse les 15 millions.

Vous aurez compris à travers ces chiffres le potentiel de visibilité que peut vous offrir une stratégie de médias sociaux. Sauf que la mission d’attirer l’attention des utilisateurs devient de plus en plus difficile à l’heure actuelle avec le changement constants des algorithmes de réseaux sociaux et le volume de contenu partagé. Nous vous présenterons les 5 tendances incontournables pour les entreprises sur les réseaux sociaux.

Instagram Le réseau social de 2019

En juin dernier Instagram a passé la barre du milliard utilisateurs actifs par mois. C’est le réseau social où les usagers sont de plus en plus nombreux et variés. L’évolution que connait l’application depuis l’année 2017 a poussé les annonceurs à transférer les investissements de Facebook vers Instagram et plus particulièrement vers les Instagram stories.

GoPro :

La stratégie de contenu de GoPro est un exemple parfait de la priorité donnée à l’expérience par rapport au produit.

Un coup d’œil sur le compte Instagram de GoPro montre clairement pourquoi ils comptent plus de 13 millions de followers sur Instagram. Leur alimentation est un bel assortiment d’images passionnantes. GoPro permet à ses adeptes de parcourir le Kilimandjaro, de sauter en parachute en Suisse et de surfer sur les plus grandes vagues d’Hawaï. Ils peuvent ensuite afficher leurs superbes photos ou même remettre des prix en photographie.

une vague et des immeubles

Les influenceurs

En 2019, l’e-influence n’est plus une simple question de contenu ou de relations et ne consiste plus à envoyer son produit à un blogueur influent pour faire parler de sa marque. Réussir une compagne d’influence nécessite une véritable stratégie afin de trouver les bons influenceurs en termes de cible, d’audience et de capacité de positionnement du produit d’une part et les budgets nécessaires d’une autre.

#revolveme : voici comment le marketing d’influence fonctionne sur Instagram

Le label “Revolve” a investi de l’argent et Influencer tous les jours des images dans leurs vêtements avec le post Hashtag #revolveme. Progressivement, de plus en plus d’utilisateurs ont acheté sur Revolve et ont publié des photos sur Instagram.

une femme modèle

Le Storytelling

C’est tout à fait humain d’aimer les histoires, surtout lorsqu’elles sont bien ficelées et bien racontées. On comprend donc pourquoi autant de marques se concentrent sur l’intégration d’histoires dans leur marketing numérique. Le plus souvent, ce concept est utilisé pour parler de l’historique de l’entreprise ou raconter la genèse d’un produit. Grâce à l’évolution des réseaux sociaux d’un canal de génération de trafic vers une véritable plateforme d’engagement des clients, les entreprises ont trouvé là un moyen pour sensibiliser et fidéliser leurs clients autours de leurs marques et leurs produits.

BearBrand :

Créé en 2012 par Eric Bandholz après avoir participé à son premier championnat Beard & Moustache, il a été initialement lancé à l’aide d’une chaîne YouTube et d’un blog. Eric s’est rapidement rendu compte que cette niche était mal desservie et il a sauté sur l’occasion pour la saisir. Alors qu’il bloguait, il était contacté par le New York Times pour obtenir des informations sur les produits de soin de la barbe et Eric n’a pas manqué de l’occasion de promouvoir sa marque.

Avec le résultat, la balle a continué à rouler. Eric Beardbrand sert aujourd’hui des millions d’hommes à la barbe dans le monde entier. Ce qui a été lancé en tant que blog compte maintenant plus de 100 000 abonnés YouTube et est devenu une entreprise à sept chiffres.

Le Marketing Vidéo

L’année 2018 a déjà renforcé le marketing vidéo d’une façon considérable, mais en 2019 ça sera encore plus vrai! Les entreprises ont commencé à intégrer le vidéo marketing dans tous les aspects de leurs expériences clients. À tel point qu’on estime que le vidéo marketing devrait représenter à peu près 80% du trafic total sur internet d’ici 2020.

Mettez l’accent en particulier sur les vidéos en direct : vous maximiserez votre taux d’audience avec du live streaming de qualité, à condition bien sûr d’avoir au préalable bien communiqué sur l’évènement. Par exemple : interviews, webinaires, actualité, émission sur telle ou telle thématique liée à votre secteur

Google: Google, Evolved

Lorsque Google a introduit un nouveau logo pour la société, c’était le moment idéal pour la rétrospection. La société a donc commencé à filmer pour montrer non seulement l’évolution des produits de Google, mais également les progrès réalisés par ces produits dans le monde qui les entoure.

L’intérêt de cette vidéo est qu’elle utilise les autres pour raconter l’histoire. Certaines entreprises ont peut-être pointé la caméra sur leurs propres concepteurs et développeurs (Apple). Alors que Google a mis l’accent sur les utilisateurs, les médias et les leaders culturels. La vidéo qui en résulte se lit plus comme un chapitre historique que comme une publicité.

Contenu et Data : La base de toute stratégie digitale

Quelques soient les tendances, seuls deux éléments comptent réellement dans une stratégie digitale : le contenu et la data.

Dans la guerre d’attention qu’est devenu le digital, l’entreprise doit donner une grande importance à leur stratégie de contenu. Car c’est elle qui permettra à la marque d’asseoir son positionnement selon ses valeurs, remonter facilement et pertinemment dans les moteurs de recherche et générer un trafic. Il faut rappeler que la cohérence dans les messages et les cibles est incontournable dans les stratégies digitales.

Par rapport à la data, les entreprises aujourd’hui ont accès à un important volume de données de natures et d’origines très diverses. Les marques devront apprendre à transformer ses Big Data en Smart Data en triant et analysant les données qui importent. L’analyse continue de ces données permettra de vérifier si les performances sont en rendez-vous. Et de corriger par la suite le tir en temps réel pour optimiser les résultats. Nous allons vous présenter les 7 principes clés pour une meilleure analyse du BigData :

  1. Définissez les objectifs commerciaux du Big Data.
  2. Évaluer et élaborer des stratégies avec les partenaires.
  3. Déterminez ce que vous avez et ce dont vous avez besoin dans le Big Data.
  4. Maintenir une communication et une évaluation continues.
  5. Commencez lentement, réagissez rapidement en tirant parti du Big Data.
  6. Evaluer les exigences de la technologie Big Data.
  7. Gérez vos experts Big Data tout en surveillant les problèmes de conformité et d’accès.